Si 2021 a fait ressortir notre besoin effréné de lumière et de réconfort, la tendance 2022 ne sera pas nécessairement son opposé. On notera toutefois plus de créativité dans la volonté de personnaliser davantage son décor. Même si la touche demeure feutrée, la cuisine n’échappe pas au besoin de s’affirmer. Peut-on être à la fois audacieux et intemporel ? Tout est question d’équilibre.

 

S’enraciner avec le plus grand naturel

Après une année d’introspection, à chercher la lumière, à jouer de minimalisme et à s’abreuver de blanc, nous voilà prêts à oser un décor plus personnalisé. L’influence de la nature - avec laquelle plusieurs d’entre nous ont repris contact - se fait sentir partout. En parallèle à l’intégration de matériaux nobles comme le bois, le marbre et la pierre, la quête d’authenticité passe par le sisal, le lin et le rotin. Le monde végétal y trouve plus que jamais sa place. Vous préférez la résistance d’un produit synthétique ? Son apparence de bois naturel est aujourd’hui si réaliste qu’il peut s’avérer un choix judicieux, et ce, sans compromettre le style.

 

Éveiller son côté responsable

Avec la pandémie, plusieurs d’entre nous ont développé une sensibilité et un intérêt pour la provenance et la qualité de nos achats. Ça vaut aussi pour le mobilier permanent dont les procédés de fabrication éveillent notre curiosité. Pourquoi ? On veut tout simplement que l’histoire d’amour avec notre mobilier – autant que notre investissement – dure longtemps. La simplicité des lignes du style contemporain confère une intemporalité qui ne se dément pas au fil des ans.

 

Jongler entre hier et aujourd’hui

Verrions-nous ici une petite nostalgie de la vie avant pandémie? Terminé les espaces épurés aux airs de laboratoire. On craque plutôt pour les décors qui racontent une tranche de vie et où on laisse habilement entrer un élément du passé, une poterie faite main, un souvenir de voyage, un objet de famille. En plus d’être écologique, le concept rend l’espace cozy, chaleureux et tellement réconfortant.

 

Jouer les notes feutrées

La dernière décennie a été marquée au fer « blanc ». Après l’abondance de décors épurés aux couleurs laiteuses, voilà que la palette s’inspire en abondance des couleurs de la nature. On ose les blancs crémeux, le vert sauge et le terracota à profusion. Le mot d’ordre ? Créer une atmosphère feutrée empreinte du plus grand naturel. Si on laisse aller notre créativité côté couleurs et accessoires, l’intemporalité est toujours de mise côté mobilier. 

 

S’inspirer du Japandi

Après l’engouement pour le style scandinave, une nouvelle tangente prend de l’ampleur au Québec : le Japandi. C’est quoi ça ? Il s’agit justement de la rencontre du style scandinave et d'une ambiance zen à la japonaise où la douceur est de mise. Riches de plusieurs similitudes - comme celle d’utiliser des matériaux nobles et de mettre en valeur des éléments naturels - les deux styles sont à la fois très minimalistes et axés sur la fonction pratique. Le résultat ? Un métissage équilibré chaud/froid empreint de raffinement et d’élégance. Le Japandi permet l’utilisation d’une palette de couleurs plus large tout en privilégiant le ton sur ton pour accentuer l’effet douillet.

Fabriqués ici, les produits et collections Miralis sont créés pour durer. Un conseil ? Peu importe le style et la tendance, votre décor doit d’abord vous ressembler.

Découvrez nos boutiques partenaires.