À l’automne 2019, Anicée s’est lancée dans les grandes rénovations du condo qu’elle occupait depuis déjà sept ans. Avec l’aide de son cuisiniste, elle a réussi à marier son amour du beau et du local en imaginant une cuisine 100 % elle. Aujourd’hui, elle nous explique pourquoi elle en est aussi fière.   

Du haut de ses 38 ans, la réalisatrice et productrice est appelée, de par son métier, à passer la plus grande partie de son temps entourée de gens. Chez elle, c’est tout l’inverse : elle prend le temps de s’offrir des moments pour elle dans son condo situé dans le quartier Centre-Sud de Montréal. Elle y cuisine des mets avec des aliments de saison et y reçoit des amis au vin orange.

« Presque tout le monde dit aimer cuisiner. Moi, j'aime le faire pour moi. Si prendre le temps d’aller m’acheter une burrata et des tomates fraîches au marché et d’y ajouter du basilic que j’ai moi-même fait pousser n’est pas le bonheur, je ne sais pas ce que c’est. » 

Une cuisine qui célèbre sa maman au présent

Si Anicée, épaulée par son designer, a chapeauté les rénovations de sa cuisine toute seule, c’est sa maman, décédée d’un cancer quatre ans avant celles-ci, qui lui a permis de le faire.

« Ma mère était et est toujours ma plus grande source d’inspiration. Elle a été ma meilleure amie, ma soeur et même, mon âme soeur. Il était important pour moi d’investir son héritage dans un projet qui me tenait à coeur. Comme ma mère cuisinait beaucoup, je me suis dit que d’en faire une cuisine serait une façon pour moi de lui rendre hommage et de continuer de passer du temps avec elle tous les jours. »

En rassemblant différentes œuvres d’art qui appartenaient à sa mère dans cette pièce qui est rapidement devenue sa préférée, cet hommage continue de vivre dans son quotidien. Son pan d’armoire vert sauge, qu’elle utilise comme bibliothèque, lui permet d’ailleurs de garder près d’elles plusieurs objets qui ont traversé le temps : des souvenirs de voyage, des livres de recettes, et même, des dessins qu’elle garde avec elle depuis l’enfance.  

Et les nombreux artisans d’ici

Anicée s’habille, mange, décore et sort local. Elle va même jusqu’à faire des détours pour se procurer des produits du terroir québécois qu’on ne retrouve pas ailleurs ou à changer son alimentation en fonction des saisons pour encourager l’industrie agroalimentaire québécoise. Sa cuisine à aire ouverte rassemble plusieurs objets et accessoires qui font écho à cette valeur qui fait partie d’elle depuis longtemps déjà.

« J’ai commencé très jeune à m’intéresser à ce qui se fait au Québec. Consommer local, c’est un choix que je fais tous les jours et dont je suis fière. » 

De sa cuisine Miralis, en passant par ses luminaires de Luminaire Authentik, aux tabourets d’APPAREIL architecture, la cuisine de Anicée est une véritable ode aux artisans d’ici. Fière d’encourager une entreprise qui fabrique des cuisines de qualité dans une usine du Bas-Saint-Laurent, Anicée, qui considère sa cuisine comme petite en termes d’espace, reconnaît que sa grandeur va au-delà de sa superficie.

Produits présentés :
Couleur sur mesure, Laque, Porte Bologne
Blanc comète, Similaque mat, Porte Cologne 

Vous aimeriez vous aussi avoir une cuisine qui a de quoi rendre fier?
Découvrez nos boutiques partenaires.